Histoire de l'Antiquité à nos jours hors série n° 59
Sainte-Sophie, le joyau d'Istanbul

N° 59 - Sept. 20

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,50 €

ISSN : 9771632085000

À l’heure où Sainte-Sophie redevient une mosquée par suite d’une décision du président turc qui suscite une émotion internationale, ce dossier se propose de décrypter et de comprendre les enjeux qui se nouent autour de ce haut-lieu d’art, d’histoire et de culture. Église, mosquée, musée, cette vieille dame a déjà vécu plusieurs vies et est un témoin privilégié des grands moments historiques entre Orient et Occident.

Articles

De Byzance à Istanbul
L’évolution urbaine pendant l’époque byzantine
La transformation de la cité sous Mehmed II
La naissance d'une « Grande Eglise »
Le décor de Sainte-Sophie à l’époque byzantine

La « reine victorieuse de toutes les mosquées »

Le jour même de la prise de la ville, le 29 mai 1453, la cathédrale Sainte-Sophie est convertie en mosquée, laquelle gardera son nom turquisé d’Ayasofia. Dès Bayezid Ier, en 1400, qui, assiégeant Constantinople, contemplait la ville, le sultan se réservait la basilique pour en faire une mosquée, distribuant le reste à son entourage. Avec Mehmed II le Conquérant, par la simple action du sultan d’étendre dans Sainte-Sophie son tapis et d’y faire sa prière, c’est chose faite et, bientôt, un mihrab et un minbar viendront prendre place dans la nef, l’un légèrement décalé au sud, dans l’abside, afin de respecter la direction qibli (les tapis de prière seront ainsi toujours disposés en biais), entouré d’un longue citation du verset du Trône (sourate 2:255), l’autre contre le pilier sud de l’abside. Un premier minaret en bois viendra se placer sur le grand contrefort de l’angle sud-ouest. Il coexistera avec le clocher que les Ottomans n’abattent pas, même si l’érection des uns et la mise à bas des autres est un des poncifs de la propagande des ghazi ottomans. La croix du sommet de la coupole est remplacée par un croissant mais la vue de Hartmann Schedel, en 1493, montre le minaret de bois sommé d’une croix dans un croissant.

Magazine : Histoire de l'Antiquité à nos jours hors série n° 59 Page : 48-53

Date : 01/10/2020

Source d’inspiration dans l’architecture ottomane

Vous aimerez aussi

À la découverte de l'art byzantin

À la découverte de l'art byzantin

Plusieurs expositions récentes en Europe et aux États Unis ont contribué à faire connaître au grand public un art riche et complexe, longtemps considéré comme immuable, répétitif et figé, un art qui a pourtant fasciné les artistes contemporains, mais qui n’a pas toujours été bien compris : l’art byzantin. Sans prétendre épuiser le sujet, ce hors-série s’est donné pour objectif de fournir quelques clés pour l’appréhender, au plus près de l’actualité de la recherche.

n°38 - juin/juillet/août 2014

9,50 €

Découvrir
Paris, les antiques d'Istanbul l'ottomane

Paris, les antiques d'Istanbul l'ottomane

Sous le futur grand stade de Lyon reposaient plus de 6 000 ans de vestiges, dont des têtes coupées celtiques, un sanctuaire, un bûcher funéraire. Les archéologues nous racontent cette fouille unique. À Chartres, c’est un immense sanctuaire qui est fouillé, ouvert à la visite tout l’été. Moins estival, les mammouths se sont rassemblés à Nemours autour d’Helmut, mis au jour l’été dernier dans la Marne. Les trésors cachés du XIXe siècle ressurgissent parfois sans crier gare....

n°511 - Juin 2013

9,00 €

Découvrir
De Byzance à Istanbul au Grand Palais

De Byzance à Istanbul au Grand Palais

Istanbul, Damas, Kaboul... Autant de villes chéries des archéologues, si anciennes et si complexes que leurs origines semblent insaisissables. Pourtant, pas à pas, les recherches avancent... Istanbul a prêté à la France ses chefs-d’œuvre dont certains tout juste sortis des fouilles menées dans la mégalopole ; les murailles et les portes de Damas remontent les siècles grâce aux travaux d’une équipe franco-syrienne ; à Kaboul, les archéologues afghans mettent au jour des trésors...

n°473 - Janvier 2010

9,00 €

Découvrir
LES CANONS DE L'ÉLÉGANCE

LES CANONS DE L'ÉLÉGANCE

Musée de l'Armée – Invalides

49,00 €

Découvrir