Histoire Antique & Médiévale n° 88
L'armée romaine et ses auxiliaires

N° 88 - Novembre/Décembre 2016

7,50 €

ISSN : 1632-0859

Dès le début de son histoire, Rome fit appel à des contingents « étrangers » pour compléter ses légions, soit comme alliés (socii), soit comme mercenaires (guerre des Gaules). Ainsi, de nombreux « Italici », comme les Samnites ou les Étrusques, servirent Rome comme alliés, après avoir été vaincus. Pour ces peuples latins et italiotes, des traités d’alliance avec l’Urbs stipulaient en effet de lever des troupes pour combattre aux cotés de la « Ville éternelle » si une guerre éclatait. Ils marchaient alors aux côtés des légions avec leurs armes traditionnelles, ainsi que leurs façons de combattre. Par la suite, Rome trouva de nouveaux alliés en dehors de la péninsule italienne, à travers l’espace méditerranéen